Août 2019

L’OPTIMISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT CHEZ KORIAN VILLA THAÏS

Au-delà de la sécurisation du médicament par l’application des règles élémentaires, l’équipe soignante de Villa Thaïs a eu à cœur d’optimiser ce circuit. L’idée est de sécuriser au maximum la préparation et la distribution des thérapeutiques, dans le temps le plus court possible.

 

Le renforcement de l’identitovigilance :

La réflexion s’est construite par projection, comme si nous étions un intérimaire venant travailler dans notre maison Korian pour la première fois.

L’application des photos des résidents sur la couverture des plaquettes Médissimo semble alors être un outil adapté pour conforter l’identité de nos seniors.

 

L’amélioration du suivi et de la traçabilité

Le suivi des péremptions des thérapeutiques « non blistérisables » est souvent très chronophage pour les équipes. Les infirmières du service ont eu l’idée de noter directement sur les tiroirs la péremption la plus courte se trouvant à l’intérieur. Ainsi, la vérification mensuelle des péremptions se fait extrêmement rapidement.

Par ailleurs, la validation de l’administration se fait informatiquement grâce à Netsoins. Face aux médecins en difficulté avec l’outil d’information, nous avons choisi de leur faire signer l’ordonnance après son entrée et son impression par l’infirmier diplômé d’état (IDE) sur l’informatique. Cette solution respecte le cadre réglementaire et permet une traçabilité uniforme et sécurisante pour tous.

 

Un conditionnement clair et individuel

La dernière mesure forte est l’arrêt total des mutualisations de médicament (exception faite pour les antalgiques paliers I et laxatifs) par la création d’outils pratiques et adaptés.

Ci-dessous, l’exemple d’un pilulier recyclé en rangement pour boîtes de Kardegic nominatives :

Ces outils permettent également une préparation plus efficiente des thérapeutiques. Ce gain de temps permet de raccourcir le délai de préparation des écrasés et des plateaux. Plus simplement, les thérapeutiques sont préparées moins de deux heures avant leur administration.